Apple visé par l'Union européenne pour des aides fiscales illégales

le
0

(lerevenu.com) - Ca chauffe pour Apple. Déjà, le titre a été malmené à Wall Street après la révélation de la trop grande souplesse de son iPhone 6 Plus. Le titre avait d'ailleurs perdu près de 4% le 25 septembre, entraînant la Bourse américaine avec lui.

À lire aussi : Apple : 10 millions d'iPhone 6 écoulés en trois jours, un record

C'est désormais la Commission européenne qui s'intéresse aux pratiques fiscales du groupe américain. Son enquête porte sur deux accords fiscaux entre le groupe américain et l'Irlande, remontant à'91 et 2007, et assimilés à des aides d'État illégales, selon le Wall Street Journal.

Ces conclusions préliminaires attendues à partir d'aujourd'hui constituent une nouvelle étape après l'ouverture en juin d'enquêtes sur les avantages dont auraient bénéficié Apple en Irlande, Fiat au Luxembourg et Starbucks aux Pays-Bas.

Le directeur financier d'Apple, Luca Maestri, a réagi dans le Financial Times en affirmant qu'il n'y avait «jamais eu d'accord spécial, rien qui puisse être interprété comme une aide d'Etat». Cette affaire pourrait valoir au groupe américain une amende de plusieurs milliards d'euros, selon le journal britannique.

Source

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant