Apple: une ardoise fiscale douloureuse mais pas insupportable

le
0

L'ardoise fiscale présentée mardi en Europe à Apple pourrait meurtrir davantage son image que ses finances, toujours très solides même si la position du groupe informatique américain devient plus défensive faute de nouveau produit star pour succéder à l'iPhone.La Commission européenne exige qu'Apple rembourse à l'Irlande rien moins que 14,5 milliards de dollars, considérés comme des "avantages fiscaux indus"."Apple a près de 215 milliards de dollars de liquidités disponibles à l'étranger, cette facture fiscale record ne fera qu'un petit accroc dans le matelas de liquidités de l'entreprise", résume toutefois la société de recherche Morningstar.C'est peut-être d'ailleurs cette position financière qui vaut à la marque à la pomme de servir d'exemple pour les autorités européennes."Apple n'est pas la seule entreprise qui utilise à son avantage les législations fiscales existantes pour minimiser sa facture fiscale, ni la seule entreprise avec des sommes massives coincées à l'étranger" à l'abri des impôts américains, relève Morningstar. "Toutefois, la couronne est lourde à porter, et en tant que plus grande entreprise au monde, Apple va probablement rester aux avant-postes pour ce type de problèmes et d'enquêtes".Beaucoup d'analystes soulignent qu'avec les recours annoncés dès mardi par le groupe lui-même et le gouvernement irlandais, le groupe de Cupertino peut espérer, sinon une totale exonération, au moins une réduction de la somme à payer en Europe.Apple peut compter sur l'appui du gouvernement américain, Morningstar relevant toutefois que celui-ci est peut-être motivé par la crainte d'encaisser moins d'impôts aux Etats-Unis, où le groupe obtiendrait un crédit pour les sommes versées en Europe. - Trop d'arrogance ? -Dans tous les cas, les procédures devant la Cour européenne de justice de Luxembourg sont parties pour durer des années, et l'impact immédiat sur les affaires ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant