Apple se lance dans le cloud computing

le
0
Après Google et Amazon, la marque à la pomme mise sur l'«informatique dans le nuage», qui propose de stocker des données en ligne plutôt que de les conserver sur son ordinateur. Steve Jobs lui-même détaillera le nouveau service lundi prochain.

C'est Steve Jobs en personne qui devrait présenter lundi prochain le très attendu iCloud la semaine prochaine à San Francisco. La marque à la pomme s'est dite prête à montrer son service de cloud computing, qui propose de stocker pour autrui des données en ligne plutôt que de les conserver sur son propre ordinateur. Les détails seront donnés par le charismatique PDG d'Apple qui devrait ainsi faire sa deuxième apparition depuis son congé maladie annoncé en janvier dernier, lors de la conférence annuelle - l'incontournable WWDC - qu'il organise le 6 juin pour ses programmateurs du monde entier à San Francisco.

iCloud devrait surtout être utilisé par les consommateurs pour écouter leur musique d'où que ce soit. Apple mènerait ainsi des discussions avec Universal pour développer son service de musique en ligne en streaming. Le géant de l'Internet Google et le premier magasin au monde Amazon ont déjà lancé des services similaires, qui ne sont pas accessibles depuis l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant