Apple satisfait Wall Street avec son bénéfice et ses perspectives

le
0

(Actualisé avec précisions, citation du directeur financier, commentaire d'analystes) par Julia Love SAN FRANCISCO, 27 octobre (Reuters) - Apple AAPL.O a publié mardi un chiffre d'affaires et un bénéfice trimestriels supérieurs aux attentes avec un bond de 36% des ventes de l'iPhone, tout en offrant des perspectives interprétées à Wall Street comme le signe d'une demande vigoureuse pour les nouveaux modèles 6S et 6S Plus de son smartphone. La firme à la pomme, plus grosse capitalisation boursière au monde, a dit avoir vendu environ 48,05 millions d'iPhones au cours du trimestre écoulé, période au cours de laquelle ses nouveaux modèles sortis fin septembre n'ont été disponibles que deux jours. Les ventes d'Apple en Chine ont en particulier quasiment doublé, à 12,52 milliards de dollars (11,34 milliards d'euros), soit près d'un quart du chiffre d'affaires total. Dans une interview à Reuters, le directeur financier Luca Maestri a dit qu'Apple ne percevait aucun signe de ralentissement de son activité en Chine, dont l'économie manifeste pourtant une forme d'essoufflement. "Nous continuons d'enregistrer des succès magnifiques là-bas", a-t-il dit, ajoutant qu'Apple disposait désormais de 25 boutiques dans ce pays et en ouvrait une nouvelle à peu près chaque mois. L'action a pris jusqu'à 2,8% dans les transactions après la clôture à Wall Street avant de refluer. "Le marché craignait des prévisions molles mais a eu au lieu de cela une bonne perspective pour décembre", a commenté Daniel Ives, analyste chez FBR Capital Markets. Pour le trimestre en cours, qui comprendra trois mois complets de ventes des nouveaux modèles de l'iPhone, Apple dit s'attendre à un chiffre d'affaires compris entre 75,5 milliards et 77,5 milliards de dollars. Les analystes attendaient une prévision de ventes légèrement supérieure à 77 milliards de dollars, selon Thomson Reuters I/B/E/S. LE RECORD DE L'AN DERNIER EN VUE Brian Colello, analyste chez Morningstar, souligne que si cette fourchette de prévision est effectivement un peu inférieure aux attentes, les investisseurs avaient intégré dans le cours de l'action une annonce encore moins bonne, ce qui explique la hausse du cours en après-Bourse. L'an dernier, la sortie de l'iPhone 6 avait permis à Apple de dégager le bénéfice trimestriel le plus élevé jamais réalisé par une entreprise américaine. Pour Shannon Cross, analyste chez Cross Research, les prévisions d'Apple pour le trimestre en cours donnent à penser que le groupe californien peut améliorer sa performance de l'an dernier. "Cela indique qu'ils sont assurément en mesure de le faire", a-t-elle dit. Pour de nombreux observateurs, la Chine deviendra à terme le principal marché d'Apple devant les Etats-Unis. Le bénéfice net du groupe a atteint 11,12 milliards de dollars, soit 1,96 dollar par action, au trimestre clos le 26 septembre, le quatrième de son exercice fiscal, contre 8,47 milliards de dollars, soit 1,42 dollar par action, un an plus tôt. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 51,50 milliards de dollars contre 42,12 milliards il y a un an, soit une hausse d'environ 22%. Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice à 1,88 dollar par action et un chiffre d'affaires à 51,11 milliards de dollars, selon Thomson Reuters I/B/E/S. (Avec Devika Krishna Kumar à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant