Apple : recordman du monde des bénéfices

le
3

 

Bénéfices records pour Apple
Bénéfices records pour Apple

Jamais une entreprise cotée n'avait enregistré un tel bénéfice trimestriel : 18 milliards de dollars. Un succès personnel pour le patron Tim Cook qui a commercialisé avec succès l'iPhone 6 et 6+.

C'est un record qui vient d'être battu : aucune entreprise n'avait jamais réalisé un tel bénéfice trimestriel. Et la performance est signée... Apple avec 18 milliards de dollars, soit environ 15 milliards d'euros. La marque à la pomme profite du succès colossal de l'iPhone. 74,5 millions de smartphones se sont ainsi écoulés au dernier trimestre, soit environ 34.000 téléphones vendus toutes les heures au cours des trois derniers mois de 2014 ! La commercialisation de l'iPhone 6 et 6+ est donc un succès pour la firme de Cupertino qui a regagné les parts de marché perdus au cours des trois dernières années sur son grand rival Samsung.

« La demande pour l'iPhone est impressionnante et surprenante » peut même s'enorgueillir  Tim Cook, le patron d'Apple. En Chine, le groupe californien a enregistré une hausse spectaculaire de ses ventes de 70% sur l'année écoulée. Selon les calculs d'UBS, l'Empire du milieu est devenu le premier marché d'Apple avec un tiers des ventes du fameux téléphone devant le marché américain (un quart des ventes). L'iPhone représente désormais les deux tiers des recettes du groupe ! L'ipad connaît en revanche une baisse de forme avec un recul de 20% des ventes sur l'année écoulée. Au niveau mondial et tous produits confondus, le chiffre d'affaires atteint 75 milliards de dollars, en hausse de 30% ! Et encore, l'appréciation du dollar aurait pénalisé la croissance de la société d'au moins quatre points.

Le précédent record du bénéfice trimestriel le plus élevé de l'histoire était détenu jusqu'à présent par ExxonMobil en 2012 avec 16 milliards de dollars. Avec la chute de 50% des prix du pétrole au cours des six derniers mois, il est fort peu probable que les pétroliers battent de nouveaux records au cours des prochains trimestres. Pour Tim Cook, la performance d'Apple est aussi une forme de consécration, d'affirmation de la pertinence de sa stratégie engagée depuis le décès du mythique Steve Jobs en octobre 2011.

A New York, l'action Apple était en forte hausse mercredi, de plus de 6% en cours de séance. Le titre affiche une hausse de 60% sur un an et s'envole de plus de 300%... depuis cinq ans.

J.G 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • RaDiuM69 le jeudi 29 jan 2015 à 14:25

    tant qu'il y aura des boul.ets pour acheter aussi cher ça risque pas de s’arrêter ^^

  • ramseslj le mercredi 28 jan 2015 à 21:36

    Etpendant ce temps, sur un autre forum, on reproche aux grecs de vouloir un smic a 700€ au lieu de 540€, cherchez l'erreur!!

  • 1REK1 le mercredi 28 jan 2015 à 19:06

    En mars 2000 ORA/FT avait monté de 1000% en 3 ans !!! Mais la suite ....Grandeur et décadence ! L'apogée ça existe !!!