Apple rafraîchit son iPhone en abandonnant le port traditionnel pour les écouteurs

le
0
Apple rafraîchit son iPhone en abandonnant le port traditionnel pour les écouteurs
Apple rafraîchit son iPhone en abandonnant le port traditionnel pour les écouteurs

Plus résistants, plus performants, équipés d'un meilleur appareil-photo mais sans le port traditionnel pour les écouteurs: Apple a dévoilé mercredi, sans grande surprise, ses nouveaux modèles d'iPhone.L'iPhone 7 et la version un peu plus grande iPhone 7 Plus sont "résistants à l'eau et à la poussière" et représentent "une grande percée pour la photographie", a assuré un responsable du groupe, Phil Schiller, lors d'une présentation à San Francisco.Ils abandonnent en revanche la traditionnelle prise "jack" servant depuis des années à brancher des écouteurs. Apple va désormais obliger à se servir d'écouteurs sans fil ou se connectant à un autre branchement spécifique à ses smartphones, le port "lightning" qui servait déjà à recharger les derniers modèles."Nos smartphones sont remplis de technologies et nous en voulons tous davantage, et tout cela se bat pour de la place sur le même appareil. Maintenir un vieux branchement n'ayant qu'un seul usage n'a tout simplement pas de sens", a argumenté Phil SchillerLes précommandes s'ouvriront vendredi, pour des livraisons à partir du 16 septembre et un prix de base annoncé à 649 dollars (hors taxes) aux Etats-Unis et 769 euros en France.Apple a précisé que les iPhone seront livrés avec une paire d'écouteurs utilisant le port lightning, ainsi qu'avec un adaptateur. Mais il espère aussi augmenter ses ventes d'accessoires. Il a ainsi présenté mercredi de nouveaux écouteurs sans fil baptisés "AirPods", compatibles à la fois avec l'iPhone et avec la montre connectée Apple Watch dont il a également dévoilé mercredi de nouveaux modèles. Les AirPods coûteront 159 dollars la paire aux Etats-Unis (179 euros en France).La filiale Beats d'Apple a aussi annoncé une nouvelle gamme d'écouteurs.- Super Mario sur l'iPhone -Apple a beau ne s'adjuger qu'environ 12% du marché mondial des smartphones contre 22% pour son grand rival ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant