Apple ouvre Siri aux développeurs externes

le
0
    SAN FRANCISCO, 13 juin (Reuters) - Apple  AAPL.O  a ouvert 
Siri, son application d'"assistant personnel intelligent", aux 
developpeurs tiers lundi, ce qui implique que l'on pourra 
commander un chauffeur Uber, publier des photos sur Shutterfly 
ou utiliser Skype via son iPhone par le biais de commandes 
vocales. 
    Le groupe à la pomme tente ainsi, par cette nouvelle 
initiative, de redonner du tonus à ses smartphones dont les 
ventes patinent.  
    Cette annonce a suscité l'enthousiasme de la nombreuse 
assistance de la traditionnelle Confédence internationale des 
développeurs d'Apple à San Francisco. 
    Apple a également fait une démonstration de Siri sur un 
ordinateur Mac, qui pourra ainsi rechercher des photos, des 
documents, de la musique et tout autre fichier par commande 
vocale. Siri sera également fonctionnel sur l'Apple TV. 
    Le groupe informatique a également présenté un nouveau 
système d'exploitation pour l'Apple Watch, qui ouvre les 
applications bien plus vite que la version précédente et permet 
aux utilisateurs d'écrire des messages avec leur doigt sur le 
boîtier, y compris en chinois. 
    Les analystes s'attendaient à ce qu'Apple prenne cette 
initiative avec Siri, l'élément le plus visible du programme 
d'intelligence artificielle d'Apple.  
    "Si un développeur peut avoir accès à son client où et quand 
il le veut, et sur quelque matériel que ce soit, ce sera la 
meilleure des situations", dit Brian Blau, de la société 
spécialisée Gartner.  
    Microsoft  MSFT.O  et Alphabet  GOOGL.O  investissent eux 
aussi massivement dans leur propre assistant personnel 
numérique. 
      
 
 (Julia Love et Noel Randewich, Wilfrid Exbrayat pour le service 
français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant