Apple lance l'iPhone SE pour viser le milieu de gamme

le
0
 (Actualisé avec début de la conférence de presse) 
    par Julia Love 
    CUPERTINO, Californie, 21 mars (Reuters) - Apple  AAPL.O  a 
annoncé lundi le lancement d'un nouveau modèle d'iPhone, plus 
petit et moins cher que les modèles les plus récents, une 
nouveauté qui vise les pays émergents au moment où le groupe 
américain doit faire face à la baisse des ventes de son produit 
phare. 
    Comme attendu, ce nouveau produit, l'iPhone SE, est équipé 
d'un écran de quatre pouces (10 cm), comparable à celui de 
l'iPhone 5S.  
    L'écran de l'iPhone 6 Plus, le plus grand modèle de la 
gamme, mesure 5,5 pouces et son lancement a été considéré par de 
nombreux observateurs comme une tentative de rivaliser avec 
Samsung  005930.KS  et les plus écrans de ses Galaxy. 
    La sortie de l'iPhone SE constitue la seconde incursion 
d'Apple dans le milieu de gamme après celle de l'iPhone 5C en 
2013.  
    L'iPhone SE, dont le prix de base a été fixé à 399 dollars 
(contre 649 dollars pour l'iPhone 6 Plus) pourra être 
précommandé dès jeudi et sera livré à partir du 31 mars, a 
précisé Apple lors d'une conférence de presse à son siège de 
Cupertino. 
    L'action Apple abandonnait 0,4% environ à 105,53 dollars à 
18h00 GMT alors que le Nasdaq gagnait 0,2%.  
         
    L'ENJEU DU MILIEU DE GAMME FACE À ANDROID 
    L'iPhone SE pourrait relancer les ventes d'Apple sur des 
marchés en forte croissance comme l'Inde, le Moyen-Orient et 
l'Afrique, mais aussi en Chine, premier marché mondial des 
smartphones en termes de volume. Mais il risque aussi affecter 
les marges du groupe. 
    Aux yeux des analystes, le groupe californien croit toujours 
au marché du milieu de gamme, une stratégie qui pourrait lui 
permettre de prendre des parts de marché à Android.  
    Le cabinet d'études IDC prévoit pour cette année une légère 
hausse des ventes d'appareils sous Android, qui devraient 
représenter presque 83% du total des smartphones écoulés dans le 
monde alors que la part de marché de l'iPhone devrait fléchir à 
15%.  
    Apple a annoncé en janvier prévoir une baisse des ventes 
d'iPhone pour le trimestre en cours comparé à l'an dernier, ce 
qui serait le premier recul depuis le lancement de son combiné 
vedette en 2007.  
    L'iPhone représente environ deux-tiers du chiffre d'affaires 
d'Apple et le groupe ne dispose d'aucun produit majeur 
susceptible de prendre le relais.  
    Apple a également annoncé lundi la sortie d'un nouvel iPad 
et de nouveaux bracelets pour sa montre connectée Apple Watch, 
dont le prix de vente pour le modèle d'entrée de gamme a été 
ramené de 349 à 299 dollars.  
             
 
 (Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc 
Angrand) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant