Apple lance deux nouveaux iPhones, dont un à bas prix

le
0
Apple lance deux nouveaux iPhones, dont un à bas prix
Apple lance deux nouveaux iPhones, dont un à bas prix

Le fabricant informatique américain Apple a dévoilé mardi deux nouveaux iPhones, notamment le 5C, un modèle à bas prix qui vise les pays émergents afin d'y rattraper le terrain perdu dans les smartphones.Lors d'une conférence de presse au siège d'Apple à Cupertino, près de San Francisco, le patron du groupe à la pomme, Tim Cook, a affirmé que la demande était devenue si forte cette année pour les smartphones que la groupe avait décidé de "remplacer l'iPhone 5 par deux nouveaux appareils".Le premier d'entre eux, le "5C", proposé en bleu, blanc, rose, jaune et vert, sera nettement moins cher que les versions précédentes du téléphone à succès d'Apple.Il sera commercialisé aux Etats-Unis pour 99 dollars en version 16 gigaoctets avec un abonnement, et pour 199 dollars pour 32 gigaoctets avec abonnement.Le groupe espère ainsi se mesurer dans les pays émergents aux produits moins chers de ses concurrents, notamment ceux fonctionnant sous système opérationnel Android de Google qui dominent maintenant le marché.Ils représentent aujourd'hui les trois quarts de tous les appareils vendus, mais le cabinet de recherche IDC projette qu'Apple fera passer cette année sa part de marché de 16,9% à 17,9% grâce à ses nouveaux modèles.Le 5S, version haut de gamme destinée à se substituer directement à l'iPhone 5, est "le téléphone le plus avant-gardiste que nous ayons jamais créé et contient des technologies incroyables", a promis le directeur du marketing d'Apple, Phil Schiller.Ce "nouvel étalon or" des smartphones, proposé en doré, argent ou gris, sera vendu 199 dollars pour 16 gigaoctets avec un abonnement de deux ans aux Etats-Unis, 299 dollars pour 32 gigaoctets et 399 dollars pour 64 gigaoctets.Lecteur d'empreintes digitalesLe 5S contient un "nouveau microprocesseur A7 d'Apple (...), deux fois plus rapide" que celui de l'iPhone 5 et "40 fois plus rapide que celui du premier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant