Apple gagne du temps sur l'iWatch et l'iTV grâce à ses ventes d'iPhone

le
0
Apple gagne du temps sur l'iWatch et l'iTV grâce à ses ventes d'iPhone
Apple gagne du temps sur l'iWatch et l'iTV grâce à ses ventes d'iPhone

L'iWatch et l'iTV attendront: pressé de toutes parts pour lancer le nouveau produit "hit", Apple a gagné encore un peu de temps en dégageant de gros bénéfices trimestriels grâce à de bonnes ventes d'iPhone et en décidant de récompenser davantage ses actionnaires.Lors des trois mois achevés fin mars, qui correspondent au deuxième trimestre de son exercice décalé, la marque à la pomme a réussi à mettre quelque peu en sourdine les doutes sur son élan perdu.Apple a écoulé 43,71 millions d'iPhone. C'est 6 millions de plus qu'à la même période il y a un an et davantage que les 38,2 millions auxquels s'attendaient les analystes financiers.Le groupe californien doit cette performance à son partenariat avec le plus gros opérateur de télécoms chinois, China Mobile, qui a commencé à vendre sa gamme de smartphones en janvier. Il y a d'ailleurs enregistré ses meilleures ventes d'iPhone trimestrielles."L'ajout de China Mobile, couplé à une forte demande pour les iPhone 4 aux prix plus attractifs, a mené à un record de ventes en Chine", s'est réjoui le directeur général Tim Cook.Devancé dans ce créneau très concurrentiel par le sud-coréen Samsung, Apple affirme avoir repris un peu de terrain perdu dans les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), en France, Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Le groupe n'a cependant pas donné de chiffres détaillés.Il a en revanche vendu 3 millions d'iPad en moins dans le monde qu'au deuxième trimestre 2013, à 16,35 millions d'unités.Le groupe informatique a réussi à éviter sa première baisse des ventes depuis 11 ans, qu'anticipait le marché. Le chiffre d'affaires s'élève à 45,64 milliards de dollars, en hausse de 4,7% sur un an. Le groupe table sur des ventes de 36 à 38 milliards de revenus pour les trois prochains mois, une fourchette conforme aux attentes du marché.Le bénéfice net s'établit à 10,2 milliards de dollars (+7,1%), soit un résultat hors éléments ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant