Apple fait son entrée dans le club des plus grandes valeurs boursières

le
0
Apple fait son entrée dans le club des plus grandes valeurs boursières
Apple fait son entrée dans le club des plus grandes valeurs boursières

Apple va intégrer l'indice vedette Dow Jones (DJIA) de la Bourse New York, remplaçant l'une des plus vieilles compagnies de télécommunications du monde, AT&T, et scellant la prééminence économique des nouvelles technologies.Apple, qui pesait plus de 750 milliards de dollars vendredi en Bourse, soit la première capitalisation mondiale, va y remplacer à compter du 19 mars AT&T, entrée au sein du Dow Jones en 1916, selon un communiqué.Mais AT&T ne "pèse" plus aujourd'hui que 174 milliards de capitalisation boursière et ne domine plus le marché des télécoms comme elle a pu le faire pendant un demi-siècle.Apple, sous la direction de son "gourou" aujourd'hui décédé Steve Jobs, s'est imposé comme la plus innovante des sociétés de nouvelle technologie, inondant le marché de ses smartphones, ordinateurs et autres tablettes.?En tant que plus grosse entreprise au monde et leader dans le secteur des technologies, Apple est le choix évident pour le Dow Jones Industrial Average, l'index le plus reconnu des marchés boursiers dans le monde", a affirmé vendredi David Blitzer, président du Comité chargé de définir la composition du DJIA, géré par la firme Standard and Poor's.Il a justifié le choix de sortir AT&T du classement par le fait que le DJIA comportait trop de compagnies de télécommunication en son sein et que la capitalisation boursière d'AT&T était désormais inférieure à celle de son rival Verizon.AT&T peut pourtant faire remonter ses origines à Alexander Graham Bell, l'inventeur du téléphone, et son nom date de 1885. Démantelée par les autorités anti-trust américaines en 1982, elle avait essaimé en de multiples compagnies régionales devenues depuis concurrentes. - Google devancé -Apple de son côté n'a cessé de grandir depuis sa création en 1976 par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne. Ordinateurs au départ puis, après une passe difficile, les baladeurs iPod, le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant