Apple et HTC mettent fin à leur guerre des brevets

le
0
Les deux sociétés, qui s'affrontaient devant les tribunaux depuis 2010, ont conclu un accord de licence pour dix ans.

La guerre «thermonucléaire» engagée par Apple contre les fabricants de smartphones Android trouve un terme sur l'un de ses fronts. Dans la nuit de samedi à dimanche, le groupe américain et le fabricant de téléphones taïwanais HTC ont annoncé qu'ils étaient parvenus à un accord, après plus de deux ans et demi d'affrontements croisés en justice.

HTC a été le premier fabricant de smartphones Android attaqué par Apple, un an avant Samsung. La première plainte pour l'infraction de dix brevets de l'iPhone a été déposée en mars 2010 devant la Commission du commercial international (ITC), une agence fédérale américaine. Elle a été suivie quelques semaines plus tard d'une riposte de HTC pour violation de cinq brevets, puis de l'ouverture d'une procédure en Grande-Bretagne.

Des smartphones interdits aux États-Unis

Le bras de fer avai...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant