Apple devient le premier acheteur de semi-conducteurs au monde

le
0
En un an, la société américaine a presque doublé ses dépenses, pour faire face à la hausse des ventes d'iPhone et d'iPad. Elle devance largement Hewlett-Packard et Samsung.

Apple a un appétit vorace pour les puces. En 2010, la société américaine est devenue le premier acheteur mondial de semi-conducteurs, délogeant Hewlett-Packard, qui occupait cette place depuis près d'une décennie. Ses dépenses annuelles ont ainsi atteint 17,5 milliards de dollars, soit le quart de ses revenus et une hausse de 79,3% sur un an, selon un rapport du cabinet iSuppli publié mercredi.

Encore neuvième du classement début 2008, Apple a acquis un tout autre statut en l'espace de trois ans, «grâce à l'irrésistible succès de ses produits mobiles, l'iPhone et l'iPad», explique Wenlie Ye, analyste chez iSuppli. Les deux appareils, qui concentrent les deux-tiers de ses dépenses, regorgent en effet de micro-processeurs, de capteurs et de composants pour se connecter aux réseaux sans-fil. Ils intègrent aussi de la mémoire de flash, dont Apple est le premier consommateur mondial. Ce stockage, très coûteux, représente à lui seul 20% des coûts des composants de l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant