Apple cherche à concevoir une voiture sans conducteur-source

le
0

par Edward Taylor et Eric Auchard FRANCFORT, 14 février (Reuters) - Apple AAPL.O se renseigne sur la fabrication d'un véhicule électrique autonome et discute avec des constructeurs et des sous-traitants de l'industrie automobile, a-t-on appris samedi de source proche des discussions. Le groupe californien s'intéresse à la conception de l'ensemble d'un véhicule, pas seulement au logiciel automobile ou à des composants, a ajouté cette source au sein de l'industrie automobile. "Ils ne semblent pas vouloir beaucoup d'aide des constructeurs automobiles", a dit la source, qui n'a pas souhaité être identifiée. Le Financial Times a rapporté vendredi qu'Apple était en train de recruter des experts de la technologie et du design automobiles pour effectuer des recherches dans un laboratoire secret en dehors de son siège californien de Cupertino. ID:nL5N0VN54R Le même jour, le Wall Street Journal écrivait, citant une source au fait du dossier, que le géant californien avait des centaines d'employés qui travaillaient sur un projet de voiture électrique. ID:nL5N0VN5GD Selon la source interrogée par Reuters, Apple rassemble des conseils sur les pièces et les méthodes de production et ne paraît pas intéressé par les moteurs à combustion ou les méthodes de production traditionnelle. Interrogé samedi, un porte-parole d'Apple à Londres n'a pas souhaité commenter des "rumeurs ou de la spéculation". L'américain Google GOOGL.O a développé un prototype de véhicule sans conducteur, tandis que le constructeur Tesla TSLA.O , spécialisé dans les véhicules électriques, a mis au point une voiture de sport électrique. Au-delà de la production automobile, l'un des enjeux est la mise au point d'un système d'exploitation pour un véhicule autonome, ainsi que pour tous les services associés, comme la cartographie, les services de partage de véhicules ou ceux de recharge des batteries électriques, a déclaré la source. "C'est un match de logiciels. L'enjeu, c'est la conduite autonome", explique-t-on. Ces dernières années, Apple a toujours préféré poursuivre une stratégie unilatérale, accompagnée par des discussions avec des experts et des débauchages de spécialistes, plutôt que de nouer des partenariats à grande échelle. En 2005, Apple avait brièvement travaillé avec Motorola, alors numéro deux mondial des fabricants de téléphones mobiles, sur le développement du Rokr, un combiné équipé d'une version du logiciel iTunes. Deux ans plus tard, le groupe lançait l'iPhone. Plus récemment, lors de la mise au point de l'Apple Watch, le groupe de Cupertino a mené des discussions avec des horlogers suisses et débauché des spécialistes du secteur, mais sans nouer d'alliances. Du côté de l'industrie automobile, Apple a recruté Johann Jungwirth, le responsable de la recherche-développement de Mercedes-Benz en Amérique du Nord. (Mathilde Gardin pour le service français, édité par Danielle Rouquié)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant