Apple attendu avec une montre connectée et un iPhone plus grand

le
0
APPLE ATTENDU AVEC UNE MONTRE CONNECTÉE ET UN IPHONE PLUS GRANDAPPLE ATTENDU AVEC UNE MONTRE CONNECTÉE ET UN IPHONE PLUS GRAND
APPLE ATTENDU AVEC UNE MONTRE CONNECTÉE ET UN IPHONE PLUS GRANDAPPLE ATTENDU AVEC UNE MONTRE CONNECTÉE ET UN IPHONE PLUS GRAND

SAN FRANCISCO (Reuters) - L'"événement spécial" organisé mardi par Apple pourrait être l'occasion pour le groupe de présenter une innovation de rupture, quatre ans après le dernier lancement d'un tout nouveau produit, avec la très attendue montre connectée ou "iWatch".

Le groupe américain a lui-même placé la barre très haut en disant, par la voix de ses dirigeants, que ses meilleurs produits depuis 25 ans étaient en cours de préparation dans ses usines à l'abri des regards.

Sous le "règne" de Steve Jobs, le cofondateur du groupe décédé en 2011, Apple a été à l'origine de nombreux produits qui ont bousculé le quotidien, dont l'interface graphique des ordinateurs de bureau, le smartphone, le baladeur numérique et la tablette.

Quand son successeur Tim Cook montera sur la scène, mardi à Cupertino, le siège du groupe en Californie, les passionnés des nouvelles technologies, les investisseurs et les concurrents seront à l'affût pour déterminer s'il a hérité de la "touche magique" de son prédécesseur ou si l'âge d'or est révolu.

"Nous pensons que les projets d'Apple vont enfin satisfaire ceux qui se demandaient si le groupe avait de nouveaux produits sous le coude. Le titre est très recherché à mesure que les investisseurs commencent à penser que Tim Cook dit vrai et qu'il existe des projets de produits incroyables", dit Michael Yoshikami, directeur général de Destination Wealth Management.

La rumeur d'une montre connectée, ou smartwatch, revient régulièrement et la "keynote" de mardi pourrait bien sonner l'heure de la très attendue "iWatch".

Selon certaines informations, la montre, équipée d'un écran flexible et déclinée en deux tailles, peut mesurer le rythme cardiaque du porteur et afficher d'autres données de santé. L'appareil pourra également être utilisé comme un porte-monnaie électronique et, bien sûr, afficher des messages.

La montre ne devrait probablement pas être commercialisée avant 2015 et Apple pourrait même ne pas dévoiler son prix mardi. Avec l'entrée sur ce marché de Google et Samsung, les spécialistes des technologies attendent avec fébrilité qu'Apple sorte du bois.

"Le marché attend le produit Apple comme l'étalon de sa catégorie", estime l'analyste de FBN Securities Shebly Seyfari.

Alimentant la rumeur, de nombreux journalistes et bloggeurs spécialisés dans la mode ont été invités à la soirée de mardi.

DES iPHONES PLUS GRANDS ET PLUS ROBUSTES

Côté smartphone, gagne-pain d'Apple avec plus de la moitié de son chiffre d'affaires, le groupe devrait présenter des nouveaux modèles d'iPhone dotés d'écrans plus grands, plus fins et équipés d'un système de paiement sans contact.

L'iPhone 6 sera disponible avec des écrans de 5,5 et de 4,7 pouces, contre 4 pouces pour ceux des modèles actuels.

Certains spéculent également sur la sortie de smartphones doté d'un écran en saphir, plus robuste et résistant aux rayures.

Selon plusieurs informations, Apple a conclu des accords avec les principaux fournisseurs de cartes de crédit Visa, MasterCard et American Express. Ces partenariats, ainsi qu'une puce dédiée dans les nouveaux iPhone et la montre connectée, devraient permettre aux consommateurs d'utiliser ces appareils pour régler leurs achats, qu'il s'agisse d'un café ou d'un jean, ce qui ferait entrer Apple dans le commerce "physique".

Enfin, dans le domaine du bien-être, le lancement cette année du service de données "HealthKit" a clairement illustré la volonté d'Apple de s'engager dans le domaine de la santé et de la gestion par le consommateur de ses informations personnelles.

Avec l'intégration de HealthKit à l'iPhone 6 et en équipant ses montres connectées de capteurs capables de surveiller les déplacements physiques et le rythme cardiaque, Apple pourrait poser les jalons d'une percée plus large dans le domaine de la santé sur les appareils mobiles.

Tim Cook pourrait en outre perpétuer une tradition chère à Steve Jobs en réservant une annonce surprise pour la fin de la présentation. Il pourrait s'agir d'un téléviseur Apple, d'un iPad plus grand ou d'un tout autre produit.

(Christina Farr, Alexei Oreskovic et Noel Randewich, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant