Apple a vendu moins d'iPhone que prévu au 1er trimestre

le
0
LES VENTES TRIMESTRIELLES D'IPHONE INFÉRIEURES AUX PRÉVISIONS
LES VENTES TRIMESTRIELLES D'IPHONE INFÉRIEURES AUX PRÉVISIONS

par Julia Love

SAN FRANCISCO (Reuters) - Apple a vendu moins d'iPhone que prévu au premier trimestre de son exercice, la firme à la pomme commençant à ressentir les effets du tassement économique du très important marché chinois, et prévoit pour le trimestre en cours un chiffre d'affaires en deçà du consensus de Wall Street.

Apple a annoncé mardi avoir vendu 74,8 millions d'iPhone sur les trois mois clos au 26 décembre, premier trimestre complet de vente des iPhone 6S et 6S Plus. La croissance de 0,4% des livraisons est la plus faible depuis le lancement du smartphone en 2007.

Les analystes, qui s'attendaient à ce coup de frein à la croissance du marché des iPhone, anticipaient 75,5 millions de combinés vendus, selon le cabinet spécialisé FactSet StreetAccount.

Apple projette pour le deuxième trimestre un chiffre d'affaires de 50 à 53 milliards de dollars, alors que les analystes attendent 55,6 milliards.

L'action, qui a perdu 5% depuis le début de l'année, gagnait 0,4% à 100,42 dollars dans des échanges très nerveux d'après-Bourse.

Alors que le chiffre d'affaires en Chine continentale a crû de 14% durant le trimestre, Apple commence à ressentir les retombées d'un changement de la situation économique, surtout à Hong Kong, a dit le directeur financier Luca Maestri à Reuters.

"A mesure que nous évoluons dans le trimestre à fin mars, il devient plus manifeste qu'il y a des signes de tassement économique", a-t-il déclaré. "Nous commençons à observer quelque chose qui est nouveau pour nous".

Le bénéfice net d'Apple a lui augmenté de 1,9% au premier trimestre, à 18,36 milliards de dollars, tandis que le chiffre d'affaires a progressé de 1,7% à 75,87 milliards de dollars, tous deux des records. Sur une base ajustée, le chiffre d'affaires se monte à 80,8 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires de 18,37 milliards réalisé en Chine continentale a représenté 24,2% du chiffre d'affaires total. Les ventes faites dans ce marché avaient presque doublé au quatrième trimestre du précédent exercice.

Luca Maestri a également évoqué des effets de change défavorables, qui ont amputé le chiffre d'affaires de quelque cinq milliards de dollars.

(Avec Anya George Tharakan à Bangalore, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant