Apple a-t-il, comme l'iPhone, passé son pic de croissance?

le
0
Apple a-t-il, comme l'iPhone, passé son pic de croissance?
Apple a-t-il, comme l'iPhone, passé son pic de croissance?

L'époque de croissance explosive est-elle terminée pour Apple ? La question est posée avec la baisse prévue des ventes de l'iPhone, même si le groupe informatique américain cherche à se relancer en se réorientant sur les services.L'annonce la veille d'un bénéfice net historique de 18,4 milliards de dollars n'empêchait pas l'action de la marque à la pomme de perdre 4,73% à 95,26 dollars mercredi vers 18H40 GMT à la Bourse de New York. La valeur boursière du groupe reste à un très confortable 528 milliards de dollars, mais depuis le dernier pic de l'action l'été dernier (133 dollars), elle a été amputée d'un bon quart."Apple n'est maintenant clairement plus une entreprise en croissance", indique dans une note Shebly Seyrafi, analyste chez FBN Securities, estimant que cela va conduire des gestionnaires de fonds à réduire leurs positions.Après avoir longtemps semblé immunisé, Apple semble en effet finalement rattrapé par les turbulences de l'économie mondiale et le ralentissement de la croissance du marché des smartphones.Son patron Tim Cook a notamment avoué mardi qu'il commençait à voir des signes de ralentissement en Chine, son plus gros marché avec les Etats-Unis. Ses revenus y ont encore augmenté de 14% sur les trois mois clos fin décembre, mais ils avaient presque doublé au trimestre précédent.Surtout, il a confirmé ce que beaucoup d'observateurs craignaient depuis plusieurs mois: les ventes de l'iPhone, la locomotive qui tire les deux tiers du chiffre d'affaires du groupe, vont baisser. Cela interviendra dès ce trimestre, et ce sera une première depuis la sortie du tout premier modèle en 2007.L'iPhone a peut-être touché son pic durant le trimestre de Noël, où les 74,8 millions d'unités écoulées sont un nouveau record, mais qui bat de presque rien celui de l'année précédente (74,5 millions)."Comparé à la concurrence, la performance de l'iPhone reste très solide, mais il y a des vents contraires ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant