Apple : 11 à 12 millions d'iPad vendus en 2010

le
0
Les analystes ne cessent de revoir leurs prévisions de ventes à la hausse. Les «netbooks», ces mini-PC portables attaqués de front par la tablette tactile d'Apple, font grise mine.

Apple a lancé la guerre des tablettes numériques avec son iPad. Et les premières victimes collatérales tombent : les PC portables à bas coût et, surtout, les «netbooks», ces mini-PC portables attaqués de front par la tablette d'Apple. Il faut dire que le succès de l'iPad est tel que les analystes ne cessent de revoir leurs prévisions de ventes à la hausse.

En soixante jours, l'iPad s'était vendu à deux millions d'exemplaires, alors que l'iPhone avait atteint le million de ventes en 74 jours. En 80 jours, 3 millions d'unités s'étaient écoulées. La surenchère des prévisions commerciales n'est donc pas étonnante. Selon le Wall Street Journal, les analystes prévoient désormais qu'Apple écoulera 11 à 12 millions d'exemplaires de son iPad cette année. C'est plus du double des prévisions initiales. Au lendemain de la présentation de l'iPad par le patron d'Apple, Steve Jobs, le 27 janvier 2010, les analystes jugeaient en effet que la firme à la pomme pourrait vend

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant