Appel français au boycott aérien de la République dominicaine

le
7
APPEL AU BOYCOTT AÉRIEN DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE
APPEL AU BOYCOTT AÉRIEN DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

PARIS (Reuters) - Le principal syndicat de pilotes de ligne français, le SNPL, appelle au boycott aérien de la République dominicaine pour protester la lenteur de la procédure judiciaire visant deux pilotes arrêtés dans une affaire de trafic de drogue.

Pascal Fauret et Bruno Odos ont été arrêtés en mars 2013 à bord d'un avion privé qui transportait deux passagers, et dans lequel ont été retrouvés 680 kg de cocaïne.

Une audience signalant le dépaysement de l'affaire devant une nouvelle juridiction du pays devait se tenir mardi, mais elle a été annulée lundi soir.

"Cet énième revirement de la justice dominicaine démontre la faillite de son système judiciaire, incapable de statuer sur le sort de nos collègues dans des délais raisonnables", estime le SNPL France Alpa dans un communiqué.

"La République dominicaine étant également incapable d'assurer un niveau de sûreté conforme aux standards internationaux (...), nous considérons que les conditions nécessaires à l'exercice du métier de pilote de ligne n'y sont plus remplies", ajoute-t-il.

Le syndicat appelle donc "à compter de ce jour tous les pilotes sous contrat français à refuser d?assurer les vols à destination de la République dominicaine".

Cet appel au boycott a reçu le soutien de l'avocat des deux pilotes, Jean Reinhart.

"Ils n'étaient informés de rien, ils ont fait leur métier de piloter un avion, ils n'avaient pas à vérifier le contenu des bagages et ils ne l'ont pas fait", a-t-il dit à Reuters.

"Notre rage est totale", a-t-il ajouté, expliquant que l'avancée du dossier en République dominicaine était bloquée par "des obstacles à chaque instant".

Sur son site de conseil aux voyageurs, le ministère français des Affaires étrangères recommande aux passagers désirant se rendre à République dominicaine de vérifier le contenu des bagages avant l?enregistrement à l?aéroport, "des substances prohibées pouvant y être placées à leur insu, en particulier si ces bagages ont été laissés sans surveillance".

(Marine Pennetier et Chine Labbé, édité par)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le mardi 25 fév 2014 à 15:11

    S'il n'y a que les pilotes français, ça ne sera pas très efficace en dehors de l'effet d'annonce. Pour entraîner d'autres pays, vu le niveau du "prestige international de la France", c'est pas gagné. Si déjà ils arrivent a expliquer et a convaincre les pilotes de KLM qu'il ne s'agit pas d'un 792° mouvement de grève....

  • M601364 le mardi 25 fév 2014 à 15:09

    Les Dominicains ont à présent la liberté de frontières avec la Guadeloupe ,plus besoin de passeport

  • M9095115 le mardi 25 fév 2014 à 13:56

    Alors si on trouve de la drogue dans un avion d'Air France ou British Airways en république Dominicaine on fout le pilote en taule

  • filou33 le mardi 25 fév 2014 à 13:51

    Le hic c'est que c'était pas le premier convoyage! On nous aurait menti?

  • M7097610 le mardi 25 fév 2014 à 13:35

    cette affaire, c'est n'importe quoi. Mefiez vous aussi en asie !

  • grinchu1 le mardi 25 fév 2014 à 13:10

    ça vaut son pesant de bêtise...les passagers vont donc accompagner leurs bagages jusque dans la soute...???

  • M1111679 le mardi 25 fév 2014 à 12:44

    J'approuve totalement .Les agences de voyage devraient en faire autant.A quand une manif devant l'abassade de ce triste pays?