Appel de quatre ONG à un cessez-le-feu immédiat à Alep

le
1
Dans le quartier rebel d'Al-Fardous à Alep en Syrie, après une frappe aérienne le 12 octobre.
Dans le quartier rebel d'Al-Fardous à Alep en Syrie, après une frappe aérienne le 12 octobre.

Une réunion internationale sur la Syrie est prévue samedi en Suisse avec les chefs de la diplomatie russe et américaine.

Quatre organisations non gouvernementales internationales ont appelé, samedi 15 octobre, à un cessez-le-feu « immédiat » dans la ville syrienne d’Alep, ravagée par les bombardements. Leur requête intervient quelques heures avant le début d’une réunion russo-américaine en Suisse pour tenter de mettre fin au bain de sang.

Dans une lettre ouverte adressée aux responsables diplomatiques, les présidents de Save the Children, de l’International Rescue Committee, du Conseil norvégien pour les réfugiés et d’Oxfam International demandent la mise en place d’une suspension des combats d’au moins 72 heures dans la partie rebelle de la localité.

Elle doit permettre l’évacuation des blessés, de même que l’introduction de nourriture et d’aide humanitaire dans cette zone assiégée. Depuis le 22 septembre, les forces du régime syrien appuyées par la Russie bombardent sans relâche les quartiers est d’Alep pour en chasser les insurgés.

Réunion internationale « Depuis que le dernier cessez-le-feu s’est effondré, plus de 130 enfants ont été tués à Alep-Est et près de 400 ont été blessés dans des bombardements implacables et aveugles », s’est alarmée la présidente de Save The Children, Helle Thorning-Schmidt, dans un communiqué. « Beaucoup ne peuvent pas bénéficier d’un traitement pour leurs épouvantables blessures parce que les hôpitaux sont à court de médicaments et de matériel de base (…) Leur temps est compté. »

Cette lettre intervient quelques heures avant une réunion internationale ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 3 mois

    Il y a déjà eu un cessez le feu 15 jours au paravent . Les terroristes de Al-Nosra et consorts n'ont pas voulu le signer et ont continué à s'armer et à bombarder Alep Ouest. Alors les ONG......