Appel de la Mosquée de Paris contre le terrorisme

le
2

(Avec tribune de personnalités musulmanes) PARIS, 25 septembre (Reuters) - Le recteur de la Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a invité jeudi "les musulmans de France et leurs amis" à un rassemblement vendredi pour dénoncer les actes terroristes commis au nom de l'islam. Plusieurs personnalités de la communauté musulmane et le Conseil français du culte musulman (CFCM) ont, depuis mercredi, condamné l'assassinat du Niçois Hervé Gourdel par un groupe algérien se réclamant de l'Etat islamique. Dans un communiqué, Dalil Boubakeur, ancien président du CFCM, appelle à "un moment de recueillement et de solidarité devant la Mosquée de Paris (...) afin de dénoncer l'horreur barbare et sanguinaire des terroristes qui, au nom d'une idéologie mortifère, pervertissent l'islam et ses valeurs". "Une idéologie contre laquelle s'élève avec force toute la communauté musulmane", ajoute-t-il. De leur côté, une vingtaine de personnalités musulmanes des mondes politique, associatif, culturel, des milieux d'affaires et des professions libérales ont publié sur le site internet du Figaro une tribune dans laquelle elles proclament : "Nous sommes aussi de sales Français". Dans un message diffusé lundi, le porte-parole de l'Etat islamique a lancé un appel au meurtre contre tout "infidèle" américain, australien, canadien ou européen, "spécialement" si c'est un "sale Français vicieux". Les signataires de la tribune, dont la première vice-présidente du Sénat Bariza Khiari, l'écrivain Kamel Meziti, le directeur de Jeune Afrique Marwane Ben Yahmed, le financier Abderahim Hamdani et le recteur de la mosquée de Lyon Kamel Kabtane, condamnent les actes de "barbares fanatisés". "Nous, musulmans de France, ne pouvons qu'exprimer notre répulsion et dénoncer avec la dernière énergie des crimes abominables perpétrés au nom d'une religion dont les fondements mêmes sont la paix, la miséricorde et le respect de la vie", écrivent-ils. "Nous dénions à ces êtres sauvages le droit de se revendiquer de l'islam et de s'exprimer en notre nom." Il y a dix jours, les principaux courants de l'islam de France avaient déjà signé un texte commun pour dénoncer les exactions commises par l'Etat islamique. (Gregory Blachier et Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le jeudi 25 sept 2014 à 18:14

    Je ne crois pas un instant en la sincérité de cet appel !

  • M2941863 le jeudi 25 sept 2014 à 17:28

    Quelle pantomine !