Appel d'urgence automatique sur les voitures dans l'UE en 2018

le
4
FEU VERT DES EUROPÉPUTÉS À L'ECALL, UN SYSTÈME D'APPEL D'URGENCE AUTOMATIQUE DANS LES VOITURES
FEU VERT DES EUROPÉPUTÉS À L'ECALL, UN SYSTÈME D'APPEL D'URGENCE AUTOMATIQUE DANS LES VOITURES

STRASBOURG (Reuters) - Le Parlement européen a donné son feu vert mardi à l’eCall, un système d’alerte automatique des services d’urgence qui sera installé sur les voitures et petits utilitaires à partir de 2018.

Ce dispositif embarqué a déjà fait l’objet d’un accord entre les Etats membres. Il bénéficie du soutien de l'industrie automobile, qui y voit une opportunité pour développer de nouveaux services dans le cadre du "véhicule connecté" de demain.

Les données transmises au 112, le numéro européen d'urgence, grâce aux technologies de télécommunications mobiles, pourraient concerner la catégorie du véhicule, sa localisation, le type de carburant ou le nombre de ceintures bouclées, indice pour les services de secours du nombre de passagers.

Le règlement adopté à Strasbourg fixe un certain nombre de garanties concernant la protection des données personnelles. Celles-ci ne pourront être utilisées que pour traiter les situations d’urgence et seront ensuite effacées.

Certains eurodéputés auraient cependant souhaité que l’eCall reste facultatif et que sa mise en service puisse être commandée par le conducteur.

"Ces données ne seront pas transmises mais elles seront stockées. Il ne faut pas ouvrir la boîte de Pandore", a estimé Jan Philipp Albrecht, eurodéputé vert allemand.

En proposant ce règlement, la Commission européenne rappelait que les routes de l'UE avaient enregistré 1,1 million d'accidents en 2011, occasionnant 30.000 tués et plus de 1,5 million de blessés.

Selon ses évaluations, l'alerte précoce du 112 permettrait un gain de 40% à 50% dans le délai d'intervention des secours et une réduction de 1% à 10% du nombre de tués.

(Gilbert Reilhac, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 le mardi 28 avr 2015 à 14:55

    Mais qu'Est-ce qu'on a à faire de tous ces trucs, il y a déjà les bornes téléphoniques, les gsm ou Smartphones, les autres conducteurs qui appellent les secours en cas de problèmes.....Encore de l'argent à dépenser. Peut-être pour sauver quelques gars perdus dans la nature, il faudra dépenser des dizaines de milliards à l'instar de Nabucco, et autres conn-eries mises au point par l'UE

  • heimdal le mardi 28 avr 2015 à 14:49

    Le big brother s'étale .Après le linky voici la bagnole puces.

  • lhonderm le mardi 28 avr 2015 à 14:31

    Vous pouvez être sûrs que nos amis de l'UE vont utiliser cette mesure pour pouvoir suivre l'ensemble des automobilistes, et connaitre leur position en temps réel si besoin. Mesure liberticide à mon avis. Les voitures d'occasion verront leur cote monter.

  • M7097610 le mardi 28 avr 2015 à 13:39

    et il faut combien de fonctionnaires pour parvenir à cette décision révolutionnaire ????