Appel aux dons à l'UMP Paris après la primaire

le
0
Philippe Goujon, le président du plus gros bastion UMP de France, en appelle aux adhérents pour rembourser les frais engagés pour le vote électronique de fin mai. Il doit trouver 80.000 euros.

La primaire UMP pour les municipales parisiennes passée, la fédération cherche à rembourser les dépenses engagées. Son patron, le député Philippe Goujon, vient de lancer un appel aux dons à ses adhérents. Si le vote électronique de fin mai avait le mérite d'être deux fois moins cher qu'un scrutin papier, celui-ci a tout de même coûté 150.000 euros à la fédération. Une somme que la faible participation n'a pas permis au parti de combler. Alors que l'UMP avait calculé qu'il lui fallait au moins 50.000 votants - à trois euros par personne - pour rentrer dans ses frais, elle n'a enregistré que 23.314 inscriptions. Soit un gain de 69.942 euros. Reste donc un peu plus de 80.000 euros à financer.

Philippe Goujon a donc décidé de prendre les choses en main. «Malgré une co...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant