Appel à une meilleure intégration des Roms

le
21
LE GOUVERNEMENT PRESSÉ DE MIEUX INTÉGRER LES ROMS
LE GOUVERNEMENT PRESSÉ DE MIEUX INTÉGRER LES ROMS

PARIS (Reuters) - La CNCDH appelle le gouvernement français à la mise en ?uvre stricte de la circulaire de 2012 pour garantir l'accès au droit commun des populations Roms et dénonce la poursuite des expulsions de campements illégaux sans alternatives.

La Commission nationale consultative des droits de l'homme, institution indépendante de protection des droits de l'homme s'alarme également, dans un avis diffusé le 1er août, du climat de tension "envenimé par d'intolérables propos de haine véhiculés par des élus ou des responsables politiques."

Pour Christine Lazerges, la présidente de la CNCDH, intégrer les Roms "requiert du courage politique", alors que des élus comme le maire UMP de Nice, Christian Estrosi, appellent à la "révolte" contre les gens du voyage.

Le 26 août 2012, sept ministres avaient signé une circulaire interministérielle "relative à l'anticipation et à l'accompagnement des opérations d'évacuation des campements illicites" de Roms.

Cette circulaire avait été saluée par les associations de défense des droits de l'homme dans la mesure où elle marquait un changement de discours de la part des autorités et témoignait de leur volonté d'apporter une réponse individualisée et territorialisée aux situations de grande précarité vécues par des citoyens européens, souligne la CNCDH.

Or, presqu'un an après l'entrée en vigueur de cette circulaire, la situation des 20.000 Roms vivant dans des squats ou des bidonvilles n'aurait guère changé.

"Dans de nombreuses villes, les évacuations des lieux de vie se sont poursuivies trop souvent sans solution alternative et au mépris du caractère inconditionnel du droit à l'hébergement, mettant des hommes, des femmes et des enfants à la rue, dans une précarité toujours plus grande", écrit l'institution.

Selon elle, le volet préventif de la circulaire, qui prévoit l'anticipation des opérations d'évacuation des bidonvilles et l'accompagnement des populations, "est peu et inégalement mis en ?uvre sur le territoire."

La CNCDH, qui a émis une série de recommandations au gouvernement, regrette que les entraves dans l'accès des Roms au droit commun (scolarisation, santé, protection sociale) perdurent, de même que les difficultés pour accéder à un emploi salarié.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9086055 le vendredi 2 aout 2013 à 23:09

    SAVEZ-VOUS QUE DES COUPLES DE ROMS DE PLUS DE 65 ANS QUI SANS JAMAIS AVOIR TRAVAILLE TOUCHENT UNE RETRAITE DE PLUS DE 1150 EUROS PAR MOIS! IL SUFFIT QU'ILS EN FASSE LA DEMANDE!!!! (IDEM POUR N'IMPORTE QUE IMMIGRE)Voir sur internet: ANAEM: livret d'accueil des immigrés "vivre en France" page 54ON PEUT CONTINUER A AUGMENTER NOS COTISATIONS, LA CSG, LE PROBLÊME EST LOIN D'ÊTRE RESOLU.

  • 2445joye le vendredi 2 aout 2013 à 21:35

    Comment offrir des emplois salariés à des gens qui n'ont jamais mis un réveil à l'heure de leur vie ? Ces gens sont clairement inintégrables.

  • roulio86 le vendredi 2 aout 2013 à 19:04

    Lazerges peu les prendre chez elle ......

  • boudet le vendredi 2 aout 2013 à 18:26

    L'accès au droit commun, c'est de faire comme nous, de louer ou acheter un logement, d'utiliser les camps de camping, de payer des impôts et de travailler (le vrai travail). Ce n'est pas de faire mendier les autres, de voler, de s'installer n'importe où ...

  • colafer le vendredi 2 aout 2013 à 18:22

    Schengen est une des plus grosses erreurs que nos politiques ont fait !!! Nous ne controlons plus aucune immigration.....

  • frk987 le vendredi 2 aout 2013 à 18:15

    Ils n'ont pas la "bougeotte" Fgino, quand ils ont écumé un site ils passent au suivant, technique des cafards.

  • jbellet le vendredi 2 aout 2013 à 18:15

    il n'y a pas d'i,tegration possible de ces gens qui n'ont ni foi ni loi qui n'hesite pas a prostituer des gamines a former des ados pour voler

  • jean.coq le vendredi 2 aout 2013 à 17:59

    En Italie, à Rome plus de 80% des méfaits sont dus aux roms.

  • jean.coq le vendredi 2 aout 2013 à 17:58

    Mais bien entendu. Ils sont près à s'intégrer à la condition que l'on fasse ce qu'ils veulent. Ils n'ont qu'à se mettre au boulot au lieu de passer leur temps à tendre la main.

  • NYORKER le vendredi 2 aout 2013 à 17:52

    Dès qu'ils se posent quelque part, on revient 60 ans en arrière à la sortie de la guerre, des zones de bidonvilles type Porte de Vanves à l'époque que la France avait réussi à éradiquer.Ca devient la fin du monde partout où ils se posent en l'espace de quelques jours.Alors ceux qui veulent les intégrer , qu'ils les prennent chez eux pour faire l'essai et donner l'exemple.