Apparition dans une vidéo du chef de Boko Haram au Nigeria

le
0

ABUJA, 3 octobre (Reuters) - Un homme affirmant être Abubakar Shekau, leader de la secte Boko Haram au Nigeria, apparaît dans une vidéo jeudi, venant infirmer les déclarations de l'armée nigériane qui annonçait avoir tué le dirigeant islamiste. La vidéo, consultée par Reuters, montre un homme vêtu d'un treillis et de bottes et ressemblant à celui qui se présentait comme étant Shekau dans de précédentes apparitions filmées. "Je suis ici, vivant, et je vais rester vivant jusqu'au jour où Allah recueillera mon dernier souffle", déclare-t-il en langue hausa. "Même si vous me tuez, cela ne nous empêchera pas d'imposer la loi islamique. Nous sommes toujours dans notre Etat islamique, régnant et enseignant le Coran". L'armée nigériane a affirmé la semaine dernière qu'Abubakar Shekau avait péri lors d'affrontements dans la ville de Konduga. Une annonce similaire avait déjà été faite il y a un an. Dans un communiqué sur son site internet, l'état-major de la défense nigériane note que la vidéo n'indique pas à quel moment elle a été enregistrée et qu'elle n'apporte pas la preuve que Shekau est en vie. "Pour nous, l'individu qui apparaît dans la vidéo et qui affirme être le chef du groupe terroriste a été tué lors de la bataille de Konduga en septembre. Dans la vidéo, Shekau, utilisant toujours un ton belliqueux, se tient à l'arrière d'un pick-up, tirant en l'air à l'aide d'une mitrailleuse anti-aérienne. Les images montrent également des personnes être lapidées et fouettées. Apparaissent aussi des combattants de la secte fouillant les décombres d'un avion dont Shekau affirme qu'il a été abattu par ses soldats. Un homme, que les djihadistes présentent comme le pilote de l'appareil, est montré avec une corde autour du cou. Un avion de chasse de l'armée nigériane est porté disparu depuis plus de deux semaines. "Nous avons abattu plus de dix de vos avions", déclare Shekau. "C'est nous qui avons tué votre pilote. Nous l'avons massacré. Et personne n'échappera au massacre". (Isaac Abrak; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant