APOEL Nicosie, deux ans après

le
0
APOEL Nicosie, deux ans après
APOEL Nicosie, deux ans après

Il y a un peu plus de deux ans, le football français faisait une rencontre amère avec l'APOEL Nicosie. Petit Poucet des huitièmes de finale de la Champions, le club chypriote avait pourtant bouté Lyon hors de la compétition. Le PSG, qui reste sur une victoire de prestige contre le Barça, saura-t-il ne pas prendre de haut l'équipe la moins prestigieuse du groupe F ?

7 mars 2012 au GPS Stadium de Nicosie. Michel Bastos s'avance pour le cinquième tir au but lyonnais. Chiotis, le gardien grec de l'APOEL Nicosie, s'élance du bon côté et repousse la frappe du Brésilien. Les Jaunes exultent. Les Lyonnais, eux, ont la ferme impression de s'être fait rouler. De fait, quelques semaines plus tôt, lors du tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions 2011-2012, le football français était pourtant persuadé que l'OL était béni des dieux du football, et surtout assuré de rejoindre les quarts de finale en héritant du petit poucet de la compétition. Certes, après avoir éliminé les Gones, les Chypriotes ont pris cher contre le Real Madrid de José Mourinho (0-3, 2-5), mais l'histoire était déjà écrite. Premier club chypriote à sortir de la phase de poules de la C1, puis à en atteindre les quarts de finale, l'APOEL Nicosie avait allègrement rempli son contrat.
Gueule de bois et folles soirées
Deux ans et demi après avoir botté le cul du football français, quelle équipe de l'APOEL Nicosie va se dresser contre Paris pour la troisième journée de Champions League ? Club le plus titré de son pays, l'APOEL n'a jamais cessé de dominer sur son île, ou presque : une deuxième place en 2012, imputable à la dépense d'énergie en LDC, puis deux titres de champion les années suivantes avec, en cerise sur le gâteau, le doublé Coupe-championnat de mai 2014.

Sur la scène européenne, en revanche, petite gueule de bois avec une élimination surprise contre le Nefchti Bakou en barrages de la Ligue Europa 2013, puis une double déception la saison suivante : éliminé de la Ligue des champions par les Slovènes de Maribor, puis de la Ligue Europa par les Belges du Zulte-Waregem. Au final, l'APOEL dispute tout de même la phase de poules de C3 - le temps d'infliger une défaite à Bordeaux 2-1 - à la faveur de l'exclusion de Fenerbahçe pour une affaire de matchs truqués. Bien loin, donc, le parfum des folles soirées européennes de la saison 2011-2012, qui avaient vu la formation d'Ivan Jovanovi? marcher sur le FC Porto, le Zénith St-Pétersbourg ou encore le Shakhtar Donetsk...
Une défense de fer
Mardi, c'est une équipe leader de son championnat avec 13 points sur 15 possibles qui va recevoir le PSG. Pas forcément effrayant pour une équipe qui a battu le FC Barcelone, mais prendre les Chypriotes de haut pourrait être une...





...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant