Aperam revient dans le vert

le
0
Pour sa première publication en tant que société indépendante, le groupe issu de la scission avec ArcelorMittal, annonce un bénéfice net de 128 millions d'euros contre une perte l'an dernier. Mais les perspectives restent prudentes.

Tout juste sorti du giron d'ArcelorMittal, Aperam se voit déjà confronté à l'exercice de la publication des résultats financiers. L'ancienne branche aciers inoxydables du sidérurgiste, officiellement indépendante depuis le 25 janvier dernier, annonce ce mardi un retour dans le vert. Sur l'ensemble de l'année 2010, le groupe a enregistré un bénéfice net pro forma de 128 millions de dollars en 2010 (environ 93,85 millions d'euros), contre une perte nette de 150 millions l'année précédente.

Le chiffre d'affaires annuel grimpe de 32% à 5,604 milliards tandis que l'Ebitda atteint 410 millions de dollars, en hausse de plus de 80%. Ces résultats sont conformes aux attentes des analystes qui misaient sur un chiffre d'affaires de 5,6 milliards de dollars et sur un Ebitda de 410,4 millions.

Quatrième trimestre ralenti

Les performances trimestrielles sont en revanche plus mitigées. Le directeur général d'Aperam Bernard Fontana, évoque d'ailleurs dans un communiqué «une f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant