Anxieux, les démocrates du Colorado craignent les incidents

le
0
Un supporteur de Donald Trump brandit un drapeau anti-Clinton devant le campus de l'université du Nord du Colorado, le 30 octobre.
Un supporteur de Donald Trump brandit un drapeau anti-Clinton devant le campus de l'université du Nord du Colorado, le 30 octobre.

Le scandale des e-mails a fait naître des inquiétudes chez les démocrates de cet Etat requalifié comme « indécis ». L’équipe de Hillary Clinton s’y active pour faire la différence.

Anxieux. Nerveux. « Anxieusement positif », résume Ron Ross, un agent administratif à la retraite. Quels que soient les qualificatifs, l’état d’esprit est à « l’appréhension » chez les démocrates du Colorado.

L’élection est « beaucoup plus serrée qu’elle n’était censée l’être », glisse Tianna Ratty, 31 ans, une éducatrice dont toute la belle-famille soutient Donald Trump. « Après le dernier débat, j’étais rassurée, ajoute Laura Romcevich, une médecin de 31 ans. Depuis les e-mails, beaucoup de gens sont inquiets. » Personne n’ose dire que Hillary Clinton pourrait perdre. Mais on s’inquiète qu’elle « pourrait ne pas gagner ».

Le Colorado devait être un terrain fiable pour l’ex First Lady. Depuis l’annonce de l’augmentation des primes d’assurance santé et l’affaire des e-mails, l’Etat a été requalifié en « indécis » par les sondeurs. Sans être intrinsèquement important (il n’a que 9 délégués au collège électoral), il est crucial sur la route alternative que peuvent emprunter les candidats pour arriver au seuil requis de 270, s’ils échouent en Floride ou en Pennsylvanie.

Les conséquences des e-mails, la grande inconnue Précipitamment, le camp Clinton a repris ses publicités – il n’en faisait plus depuis juillet — et dépêché des grands noms : Bill Clinton, Chelsea et Bernie Sanders. Donald Trump, lui, était de retour samedi, pour sa troisième visite en une semaine dans le Colorado.

« Il y a un mois, je n’aurais jamais envisagé que Trump pouvait avoir la moindre chance d...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant