Antonis Samaras à pied d'?uvre en Grèce

le
0
Le nouveau premier ministre forme un gouvernement de « salut national ».

La canicule athénienne n'aura pas freiné les dizaines de journalistes grecs et étrangers attendant devant le Proedriko Megaro, le palais présidentiel d'Athènes. Le mercredi 20 juin était la date limite donnée à Antonis Samaras pour former un gouvernement. Pendant plus de 48 heures, le dirigeant du parti conservateur Nouvelle Démocratie (ND), arrivé en tête aux élections générales du 17 juin dernier, a multiplié les entretiens avec Evangelos Venizélos, chef du Pasok (socialiste) et Fotis Kouvelis, de la Gauche démocratique (Dimar) pour former un gouvernement de «salut national».

À la mi-journée, l'entente entre les trois partis était scellée. La prestation de serment du nouveau premier ministre Samaras pouvait alors commencer devant l'archevêque d'Athènes et primat de Grèce, Mgr Ieronymos, et le président de la République hellénique, Carolos Papoulias. Dans la foulée, les informations ont commencé à filtrer au compte-gouttes sur la composition de ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant