Antonetti réclame 480 000 euros au club

le
0
Antonetti réclame 480 000 euros au club
Antonetti réclame 480 000 euros au club

Le Stade Rennais et Frédéric Antonetti ne filent plus le parfait amour. Arrivé en fin de contrat l'été dernier avec le club breton, le prédécesseur de Philippe Montanier, qui a passé quatre années sur le banc rennais, réclamerait 480 000 euros à son ancien employeur, selon les informations du Parisien. En effet, la charte du football professionnel prévoit qu'un entraîneur ayant passé au moins quatre ans dans un club peut recevoir une indemnité équivalente à quatre fois le montant de son dernier salaire si son employeur ne lui propose pas de prolongation de contrat. Le dossier avait été au préalable étudié par la commission juridique de la Ligue de football professionnel (LFP), mais aucune solution n'a pu être trouvée. L'affaire sera désormais plaidée devant le Tribunal des Prud'hommes, qui va déterminer si la demande du Corse est justifiée.

Antonetti : « Pour moi, Rennes c'est du Canada Dry ! »

La guerre entre les deux camps avait été déclenchée au mois de janvier, soit quelques mois après la fin de contrat de Frédéric Antonetti. Le natif de Venzolasca n'avait pas hésité à exprimer son désamour envers Rennes. « On me parle d'un club familial mais on ne doit pas avoir la même notion de la famille, avait-il confié à France Football. De tous les clubs par lesquels je suis passé, c'est le seul avec lequel je n'ai aujourd'hui aucun lien alors que je viens d'y passer quatre ans. Ce n'est pas de la frustration que j'éprouve, c'est une forme de souffrance. Pour moi, Rennes c'est du Canada Dry : ç'a la couleur d'un grand club, mais ça ne l'est pas ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant