Antiterrorisme : la police recherche d'autres individus

le
1
La police a mené une intervention d'envergure nationale samedi matin dans les milieux salafistes. Un homme a été tué et 11 personnes sont en garde à vue. Le parquet de Paris évoque «une cellule» de délinquants convertis «à l'islam radical».

Un vaste coup de filet antiterroriste a été mené samedi matin par la police dans plusieurs villes de France. Il visait un «réseau, quasiment une cellule» composée de personnes ayant pour certaines d'entre elles le profil de délinquants convertis «à l'islam radical», a indiqué le procureur de Paris, François Molins. Un homme a été tué à Strasbourg et 11 personnes sont actuellement en garde à vue. Elles peuvent le rester jusqu'à mercredi matin au plus tard. Un ou deux individus sont actuellement recherchés.

L'opération a été menée dans le cadre de l'enquête sur le jet d'une grenade contre une épicerie juive de Sarcelles en septembre. Les autorités parlent désormais d'un attentat. L'enquête a connu «une évolution majeure le 25 septembre dernier après l'identification de l'empreinte génétique d'un individu connu par la DCRI pour son appartenance à la mouvance jihadiste», a expliqué le haut magistrat parisien.

Dans le cadre de ce coup de filet, un homme a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le dimanche 7 oct 2012 à 19:08

    Jamais la France n'a été aussi gravement malade.Infecté par le sida de la "coallahboration", cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif.Sa survie est désormais entre les seules mains des islamo-résistants.