Antinucléaires : pari réussi face à Merkel

le
0
Le succès de leur mobilisation pour retarder l'avancée d'un convoi de déchets nucléaires met l'accent sur l'erreur tactique commise par la chancelière.

Le carnaval offert par les militants antinucléaires autour du centre de stockage de Gorleben laissera un goût amer à Angela Merkel. Entrés en résistance contre le gouvernement de celle qui avait jadis décroché le titre de «chancelière verte», ils avaient juré de faire regretter à cette dernière sa décision de prolonger la durée de vie des centrales atomiques.

Les onze conteneurs Castor, transportant 13 tonnes de déchets radioactifs, sont finalement arrivés, mardi, avec une journée de retard, à bon port. Mais, en réussissant à faire de ce transport une odyssée illustrant la résistance de citoyens ordinaires dénonçant «l'arrogance du pouvoir», les opposants à l'atome ont tenu leur promesse.

Au total, le train de déchets a mis cinq jours pour rallier son site de stockage. Initialement, il aurait dû atteindre le terminus, Dannenberg, dimanche, et les déchets étaient censés arriver au site de Gorleben lundi. Mais les manifestations ont ralenti sa marche. D

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant