Antibiotiques: la France sur la mauvaise pente

le
0
La consommation repart à la hausse depuis cinq ans, les femmes et les personnes âgées étant principalement concernées.

L'embellie a duré cinq ans, mais la rechute guette. Après une diminution sensible entre 1999 et 2004, la consommation d'antibiotiques repart légèrement à la hausse en France, selon un nouveau bilan publié mardi par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Cette tendance est jugée «préoccupante» par l'Agence, qui met aussi en exergue le faible nombre de nouvelles molécules et un recours accru à certaines classes d'antibiotiques qu'il conviendrait pourtant de préserver.

Au début des années 2000, la France était championne d'Europe des prescriptions d'antibiotiques, et les résistances des bactéries à ces médicaments commençaient à grimper dangereusement. Un plan national d'actions vers les professionnels et une sensibilisation du public (avec le fameux slogan «Les antibiotiques, c'est pas automatique» de l'Assurance-maladie) ont renversé la vapeur. Mais depuis quelque temps, les indicateurs de consommation et du niveau des ré

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant