Antibes : que vont devenir les animaux de Marineland ?

le
0
Une otarie patauge dans une eau trouble suite au déluge meurtrier qui s'est abattu sur les Alpes-Maritimes dans la nuit du 3 au 4 octobre 2015.
Une otarie patauge dans une eau trouble suite au déluge meurtrier qui s'est abattu sur les Alpes-Maritimes dans la nuit du 3 au 4 octobre 2015.

Rien ne va plus dans le plus grand parc marin européen. Les effroyables intempéries qui ont frappé la Côte d'Azur dans la nuit du 3 au 4 octobre ont inondé la dizaine de bassins du Marineland d'Antibes, où manchots et otaries barbotent depuis dans une eau boueuse et insalubre. Sous la violence du déluge qui a tué une vingtaine de personnes, les installations électriques, submergées par une vague de deux mètres, sont désormais hors d'usage.

Une sérieuse menace pour la vie aquatique, comme l'a souligné Bernard Giampaolo, le directeur du site touristique : « On n'a plus d'électricité, on n'a plus d'arrivée d'eau, on n'a plus rien. [?] Il faut remettre toutes les installations en route pour que les animaux puissent revivre d'une manière normale. » Fondé en 1970 et devenu le plus visité de la région Paca, l'espace aurait été détruit à plus de 90 %, libérant par la même occasion une bonne partie de la faune qui le compose. La présence d'hydrocarbures en provenance des cuves de mazout ou des voitures renversées dans le flot à l'origine de la destruction de certaines installations assombrit le tableau.

Une eau polluée par des hydrocarbures

De nombreux poissons ont péri lors du désastre, dont des raies et des petits requins. Mais la direction refuse de donner plus de détails au sujet des pertes d'animaux. La « casse » évoquée par Bernard Giampaolo laisse toutefois présager un bilan accablant. Dimanche soir, une...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant