Anti-mariage gay : le logo des eaux de Vals détourné

le
1
Anti-mariage gay : le logo des eaux de Vals détourné
Anti-mariage gay : le logo des eaux de Vals détourné

La société des eaux minérales de Vals (Ardèche) a lancé une procédure de plainte contre un collectif lyonnais anti-mariage pour tous qui a détourné son logo pour s'en prendre au ministre de l'Intérieur Manuel Valls lors des manifestations du printemps dernier.

«Une procédure de plainte est en cours auprès du commissariat d'Aubenas (Ardèche) contre le détournement de notre logo qui peut nous desservir», a expliqué Marie-Pierre Curinier, PDG des Eaux minérales de Vals, confirmant une information de France Bleu Drôme-Ardèche.La dirigeante de la société a précisé n'avoir appris ce détournement que la semaine dernière, par un journaliste, alors que ce collectif avait détourné le logo des eaux de Vals en mars 2013, lors des manifestations anti-mariage pour tous. «Si on l'avait appris avant ce détournement, nous aurions réagi plus tôt», a précisé la dirigeante des eaux de Vals.

Le collectif Les Enfants des Terreaux, installé à Lyon (Rhône), en avait fait un autocollant et une affiche, toujours visible sur son site internet ce lundi, où l'on voit le logo de l'eau pétillante réécrit en «Valls, gaz policier», collé sur des bombes de gaz lacrymogène, au dessus desquelles est écrit «Valls gaze les enfants de 0 à 99 ans».  On peut y lire aussi : «24 mars 2013 : Valls gaz policier pique aux yeux, pique à la gorge». Cette inscription fait référence à une manifestation à Paris où les participants avaient accusé les autorités d'avoir gazé durant le rassemblement des enfants et des personnes âgées.

Refus d'un village de marier les homos  : la justice saisie

A Fontgombault, un village de 300 habitants du département de l'Indre, sept des neuf membres du conseil municipal avaient voté le 24 octobre leur refus de marier les personnes de même sexe, en vertu d'« une loi naturelle, supérieure aux lois humaines». Le préfet de l'Indre, Jérôme Gutton a, «le 19 décembre», intenté une action « devant le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8869453 le lundi 6 jan 2014 à 20:06

    et Pierre Bergé prêt à faire exploser les poussettes... on en est où ?!