Antarctique : les baleines bleues sont sur écoute

le
0
Grâce à un nouveau dispositif acoustique, des biologistes australiens sont parvenus à localiser ces grands cétacés à des centaines de kilomètres de distance.

Des scientifiques australiens participant à un programme d'étude international sur les baleines bleues dans l'océan austral ont présenté à Sydney de nouvelles sondes acoustiques capables de localiser les cétacés à des centaines de kilomètres de distance.

Une expédition destinée à tester ce nouvel équipement a conduit, de janvier à mars, une équipe d'océanographes et de zoologues australiens sur les traces de ce grand cétacé dans les eaux glacées de l'Antarctique.

L'équipe dirigée par Mike Double, biologiste au Centre australien des mammifères marins à Hobart en Tasmanie, a plongé un réseau de sondes acoustiques dans le détroit de Bass, entre le sud de l'Australie et la Tasmanie, afin de capter en temps réel le «chant» à basse fréquence des baleines.

Appels à basse fréquence

«Les baleines bleues sont les plus grands animaux de la planète. Elles peuvent atteindre 31 mètres de long, mais elles sont très difficiles à localiser dans l'océan et nous savon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant