Anonymous ne soutient plus WikiLeaks

le
0
Les hacktivistes regrettent l'instauration d'une zone payante sur le site de WikiLeaks et dénoncent les dérives de l'organisation de Julian Assange. Des documents accablants devraient bientôt être publiés.

C'est la fin d'une histoire débutée fin 2010. À cette époque, les hacktivistes d'Anonymous avaient soutenu WikiLeaks, critiqué de toute part après la publication de télégrammes diplomatiques américains secrets, en conduisant plusieurs attaques par déni de service contre les sites de MasterCard, Visa et Paypal. Depuis lors, Anonymous n'avait cessé de défendre ce site et son fondateur, Julian Assange. Pourtant, ce jeudi, le collectif a annoncé la rupture de ses liens avec WikiLeaks, et dénonce une «trahison».

Cette décision coïncide avec la mise en place sur le site de WikiLeaks d'un paywall (zone payante). Dès qu'un internaute clique sur l'un des documents du site, la page est recouverte par une bannière incitant ce dernier à faire un don à l'organisation, ou partager une vidéo «Votez WikiLeaks» sur les réseaux sociaux, ou encore tweeter sur la campagne «Votez avec votre porte-monnaie, votez WikiLeaks». Si aucune de ses actions n'est choisie, la lecture du doc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant