Anne Sinclair se dit hostile à un second mandat de Strauss-Kahn au FMI

le
0
Les propos de la femme du directeur général de l'institution financière pourraient indiquer qu'il compte se présenter à la primaire désignant le candidat du PS à la prochaine présidentielle.

Pressé par nombre de ses camarades, Dominique Strauss-Kahn n'a toujours pas dit s'il entendait être candidat à la primaire du Parti socialiste en vue de 2012. Son épouse dit en revanche son souhait de ne pas le voir briguer un second mandat à la tête du Fonds monétaire international. Une possibilité qui s'offre pourtant à lui dès novembre 2012 - fin de son mandat actuel - et qui, selon plusieurs membres de l'institution, serait une formalité.

«J'ai lu dans plusieurs journaux français que la réélection de Dominique serait assurée à la tête du FMI, déclare Anne Sinclair, citée dans un article du Point à paraître jeudi. Pour ce qui me concerne, je ne souhaite pas qu'il fasse un second mandat».

Une phrase qui pourrait être interprétée comme un début de candidature de DSK à la primaire du PS qui aura lieu en octobre. Les candidats aux primaires sont tenus de se déclarer entre le 28 juin et le 13 juillet, les partisans de Dominique Strauss-Kahn ayant échoué à re

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant