Anne Lauvergeon porte plainte pour espionnage à la suite du rachat d'UraMin

le
0
(Commodesk) Anne Lauvergeon, présidente d'Areva entre 1999 et juin 2011, a porté plainte contre X ce mardi pour espionnage, dans le cadre du rachat du minier canadien UraMin en 2007. Une officine privée aurait mené une enquête sur cette transaction en septembre dernier, récoltant notamment l'agenda, ainsi que des données bancaires et téléphoniques d'Anne Lauvergeon et de son mari, selon le Canard enchaîné. Pour rappel, le rachat d'UraMin pour 1,8 milliard d'euros n'a pas eu le retour sur investissement escompté. Si le Canadien disposait d'importants projets miniers en Afrique du Sud, en Centrafrique et en Namibie, avec des ressources alors évaluées à 8.000 tonnes d'uranium, leur potentiel s'est avéré jusqu'à 42% plus faible que prévu et la production n'a toujours pas débuté sur certains sites. Résultat, l'échec de ce rachat a entrainé l'annonce la semaine dernière de pertes opérationnelles pour 2011, notamment liées à une provision de 1,5 milliard d'euros sur UraMin. Les perspectives du groupe sont également assombries par la chute des prix de l'uranium depuis la catastrophe de Fukushima en mars dernier et par l'annonce de la fermeture de plusieurs centrales nucléaires en Allemagne d'ici à 2022.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant