Anne Lauvergeon entendue par les gendarmes après une agression

le
0

PARIS (Reuters) - Anne Lauvergeon, ancienne présidente du directoire d'Areva, a été entendue jeudi par les gendarmes de la section de recherches de Versailles (Yvelines) à la suite de l'agression d'une syndicaliste du groupe nucléaire européen, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

La secrétaire CFDT Maureen Kearney a été agressée lundi matin à son domicile par un inconnu qui l'a bâillonnée et ligotée.

Selon France Info, qui a révélé l'audition, cette syndicaliste, qui avait des liens avec Anne Lauvergeon, s'intéressait à un accord de coopération nucléaire secret conclu entre EDF, Areva et la Chine, auquel l'ex-présidente du directoire s'opposait.

Sophie Louet avec Nicolas Bertin, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant