Anne Lauvergeon défend son bilan chez Areva 

le
0
Le groupe affiche sa première perte opérationnelle, mais sa présidente, Anne Lauvergeon, revendique une dynamique positive. Le titre enregistre la plus forte hausse à la Bourse de Paris ce vendredi.

À quelques mois de la fin de son mandat - et alors qu'elle est candidate à sa propre succession -, Anne Lauvergeon, la présidente du directoire d'Areva, a présenté jeudi des résultats annuels scrutés à la loupe par le marché. L'exercice 2010 du groupe français leader mondial du nucléaire s'avère contrasté : certes, le résultat net part du groupe bondit de plus de 60 %, mais cette performance est largement imputable à la plus- value de 1,3 milliard d'euros réalisée à l'occasion de la cession de l'activité transmission et distribution - répartie entre Alstom et ­Schneider.

Mais le résultat opérationnel s'affiche dans le rouge pour la première fois depuis la création du groupe, en 2001 : la perte ressort à 423 millions d'euros, contre un gain de 97 millions en 2009. Deux éléments expliquent ces diffi­cultés : d'une part, le chantier délicat de l'EPR en Finlande, qui a nécessité une provision supplémentaire de 367 mil

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant