Anne Hidalgo dénonce publiquement les injures sexistes d'un maire

le
0
Après avoir été insultée, Anne Hidalgo dénonce publiquement un maire (photo d'illustration).
Après avoir été insultée, Anne Hidalgo dénonce publiquement un maire (photo d'illustration).

Anne Hidalgo ne se taira pas. La maire de Paris a décidé de dénoncer son homologue de la ville du Plessis-Robinson, après que celui-ci a eu des propos particulièrement grossiers et insultants envers elle. Comme elle le relate dans son courrier adressé à Philippe Pemezec et posté sur son fil Twitter dans la journée de mardi, la scène se passe le week-end dernier à Clamart. La maire se rend à une cérémonie publique où elle retrouve de nombreux collègues et amis, visiblement ravis de pouvoir partager ce moment avec elle. Probablement agacé par la situation, Philippe Pemezec lance alors à la cantonade : « Qu'est-ce qu'ils ont tous à se précipiter autour d'elle, tous ces mecs ? Ils sont comme Untel, à vouloir se faire tailler des pipes par Hidalgo. » Effarée par une telle déclaration, Anne Hidalgo vérifie auprès d'autres personnes présentes qu'elle a bien compris les propos du maire.

« Face au sexisme, je ne me suis jamais tue et je ne me tairai jamais »

Ce mardi, elle a donc décidé de dénoncer publiquement les propos du maire. Le tweet qui accompagne la publication du courrier est cinglant : « Face au sexisme, je ne me suis jamais tue et je ne me tairai jamais. » Cette lettre, elle l'a avant tout écrite pour expliquer sa démarche : « En vous écrivant aujourd'hui, j'ai conscience de donner à votre vulgarité une notoriété qu'elle ne mérite guère. Vous n'êtes ni le premier ni le dernier...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant