Ankara veut créer un couloir de sécurité sur le territoire syrien

le
0
    ANKARA, 17 février (Reuters) - La Turquie souhaite créer un 
couloir de sécurité d'une dizaine de kilomètres à l'intérieur du 
territoire syrien et qui comprendrait la ville d'Azaz, a déclaré 
mercredi le vice-Premier ministre turc Yalcin Akdogan. 
    "Ce que nous voulons faire, c'est créer un couloir de 
sécurité de dix kilomètres à l'intérieur de la Syrie,  
comprenant Azaz et qui serait exemptée de combats", a-t-il 
déclaré à la chaîne de télévision AHaber. 
    L'offensive lancée par l'armée gouvernementale syrienne dans 
la région d'Alep, avec le soutien de milices chiites soutenues 
par l'Iran et de bombardements aériens russes, a permis aux 
forces de Bachar al Assad d'approcher à 25 km de la frontière 
turque.   
    Plus grave encore aux yeux d'Ankara, les combattants kurdes 
des Unités de protection populaire (YPG), considérées par la 
Turquie comme un mouvement terroriste, de surcroît alliées de 
Damas, ont mis à profit cette offensive pour déloger les 
rebelles syriens de plusieurs de leurs bastions proches de la 
frontière. 
    Ce changement de rapport de force dans le nord-ouest de la 
Syrie, et le cortège de nouveaux réfugiés arrivant dans le même 
temps à la frontière turque, est inacceptable pour Ankara, qui a 
tracé ce week-end une ligne rouge devant la ville d'Azaz à coups 
de tirs d'artillerie visant les Kurdes. 
 
 (Nicolas Delame, Tangi Salaün et Henri-Pierre Andrépour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant