Ankara s'ouvre au dialogue avec le PKK

le
0
Le gouvernement islamo-conservateur a entamé des négociations directes avec le chef kurde emprisonné Abdullah Öcalan.

Istanbul

Ankara change de tactique et ne se cache plus de négocier avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) pour tenter de mettre un terme à un conflit vieux de trois décennies. «Des progrès importants ont été accomplis» lors de discussions avec Abdullah Öcalan, le leader kurde qui purge une peine de prison à vie, a déclaré vendredi Nurettin Canikli, le vice-président du groupe parlementaire du Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir.

Le gouvernement islamo-conservateur a reconnu la semaine dernière que des pourparlers étaient en cours et a révélé la visite, fin décembre, du chef des services secrets, Hakan Fidan, à Abdullah Öcalan sur l'île-prison d'Imrali, en mer de Marmara. «La lutte armée ne suffit pas à venir à bout» du PKK, a déclaré dans une interview télévisée Yalçin Akdogan, le principal c...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant