Ankara regrette des propos américains sur la purge dans l'armée

le , mis à jour à 12:37
0
 (Répète coquille §5) 
    ANKARA, 29 juillet (Reuters) - Le ministre turc des Affaires 
étrangères a qualifié vendredi de "malheureux" des propos du 
chef des services de renseignement américains selon qui les 
purges effectuées au sein de l'armée turque depuis le putsch 
manqué du 15 juillet affectent la coopération dans la lutte 
contre l'organisation Etat islamique. 
    "Si (les Américains) se demandent si la lutte contre Daech a 
été affaiblie par la purge dans l'armée, nous disons qu'au 
contraire, l'armée a été nettoyée", a déclaré Mevlut Cavusoglu à 
des journalistes à Ankara. "Elle est devenue plus digne de 
confiance, plus propre et plus efficace", a-t-il assuré.  
    Le chef de la diplomatie turque a également tenu à apaiser 
les craintes des Occidentaux face à la normalisation des liens 
entre Ankara et Moscou, déclarant que les relations de la 
Turquie avec la Russie ne constituaient pas une alternative à 
l'Otan et l'Union européenne. La Turquie est membre de l'Otan et 
candidate à l'adhésion à l'UE.  
    Selon le directeur américain du Renseignement James Clapper, 
la purge effectuée en Turquie a écarté de nombreux officiers 
avec lesquels Washington était en contact.  
    "Cela a un impact, parce que (la purge) a affecté tous les 
segments de l'appareil de sécurité nationale en Turquie", a dit 
James Clapper jeudi soir lors d'un forum sur la sécurité à 
Aspen, dans le Colorado. "Beaucoup de nos interlocuteurs ont été 
arrêtés. Il ne fait pas de doute que cela va rendre la 
coopération plus difficile avec les Turcs."     
    Près de 1.700 militaires ont été congédiés après le putsch 
avorté, dont 40% de généraux et amiraux, selon les autorités 
turques.  
    Un tiers environ des 360 généraux ont été interpellés, et 
plus de 100 ont déjà été inculpés.  
    La Turquie autorise les Etats-Unis à utiliser sa base 
aérienne d'Incirlik pour mener des raids contre l'EI en Irak et 
en Syrie. Ces opérations ont été temporairement interrompues à 
la suite de la tentative de coup d'Etat.  
 
 (Tulay Karadeniz, avec Warren Strobel à Aspen; Jean-Stéphane 
Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant