Ankara regrette de ne pas avoir reçu de visite depuis le putsch

le
0
    ANKARA, 23 juillet (Reuters) - Le ministre turc des Affaires 
européennes a déploré samedi l'attitude des pays alliés 
d'Ankara, qui n'ont pas envoyé de représentant en Turquie pour 
témoigner leur soutien au gouvernement après le putsch manqué du 
15 juillet. 
    "Nous sommes très étonnés de voir que nos alliés n'aient pas 
effectué de visite en Turquie une semaine après les événements", 
a déclaré Omer Celik à la presse. 
    Les dirigeants des pays occidentaux ont apporté leur soutien 
au pouvoir de Recep Tayyip Erdogan après la tentative de 
soulèvement d'une partie de l'armée mais ont également fait part 
de leur inquiétude devant l'ampleur des purges menées au sein 
des institutions du pays. 
 
 (Ercan Gurses, Simon Carraud pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant