Ankara refuse à nouveau l'accès d'élus allemands à une base

le
0
    BERLIN, 14 juillet (Reuters) - Ankara a refusé à des députés 
du Bundestag la permission de rendre visite au contingent 
allemand stationné sur une base aérienne proche de Konya, dans 
le centre de la Turquie, a dit vendredi le porte-parole du SPD 
pour les questions de défense. 
    L'accès des parlementaires aux bases turques où sont 
déployés des soldats allemands fait partie des nombreux sujets 
de tension qui empoisonnent depuis des mois les relations entre 
l'Allemagne et la Turquie.  
    Face au refus répété d'Ankara d'autoriser l'accès de députés 
allemands à la base aérienne d'Incirlik, dans le sud de la 
Turquie, Berlin a décidé le mois dernier de transférer en 
Jordanie les 280 hommes présents sur le site.  
    "Le gouvernement, en particulier la chancelière Angela 
Merkel, doit maintenant prendre les mesures nécessaires pour 
s'assurer que les députés pourront rapidement rendre visite aux 
soldats basés à Konya", a dit Rainer Arnold.  
    Le SPD (Parti social-démocrate) participe à la coalition 
gouvernementale au côté des conservateurs de la CDU-CSU.  
    Pour des raisons historiques, les forces armées allemandes 
sont placées sous le contrôle des parlementaires.  
     
 
 (Thomas Escritt; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant