Ankara ne veut ni d'Assad, ni de l'EI en Syrie, dit Davutoglu

le
1

NATIONS UNIES, 28 septembre (Reuters) - Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a déclaré lundi que son pays ne voulait ni de la présence du groupe Etat islamique, ni de celle du président Bachar al Assad au pouvoir en Syrie. "Assad est le principal responsable de la crise en Syrie. Il a commis des crimes contre l'humanité", a-t-il déclaré pendant une conférence de presse en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York. "Un processus de transition est nécessaire en Syrie sans Assad et sans les groupes qui ont commis des crimes," a ajouté le chef du gouvernement turc en allusion aux djihadistes de l'Etat islamique. (Parisa Hafezi; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le lundi 28 sept 2015 à 18:59

    Ce n'est quand même pas la Turquie qui va faire la loi!