Ankara ne laissera pas les Kurdes prendre le nord de la Syrie

le
0

ISTANBUL, 24 octobre (Reuters) - La Turquie ne laissera pas les Kurdes s'emparer du nord de la Syrie, a promis samedi le président turc Recep Tayyip Erdogan. "Tout ce qu'ils souhaitent, c'est s'emparer entièrement du nord de la Syrie", a dit le dirigeant turc. "En aucun cas nous ne laisserons le nord de la Syrie être victime de ce projet. Parce que c'est une menace pour nous et qu'il n'est pas possible pour la Turquie d'accepter cette menace." Les Kurdes syriens affirment ne pas avoir l'intention de créer un Etat indépendant mais la Turquie s'inquiète de ces gains territoriaux qu'elle juge de nature à alimenter les aspirations indépendantistes au sein de la minorité kurde. Depuis le début du conflit syrien, les kurdes de Syrie ont établi trois zones autonomes, ou cantons, tout en niant qu'il s'agisse d'un embryon d'Etat kurde. Une ville prise par les combattants peshmergas aux djihadistes de l'Etat islamique en juin a été intégrée mercredi dans ce système politique. La localité de Tel Abyad, située sur la frontière turque, a été conquise par la milice kurde YPG qui en a chassé les unités de l'EI avec l'aide des frappes aériennes américaines. Une réunion des autorités locales, comprenant des représentants des communautés arabe, kurde, turkmène et arménienne, a abouti à l'inclusion de la ville dans le système de gouvernement autonome instauré par les Kurdes. (Humeyra Pamuk,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant