Ankara lance un avertissement à la Syrie

le
0
La destruction du F-4 Phantom turc par la Syrie a été condamnée par les ambassadeurs de l'Otan.

La Turquie a lancé mardi un clair avertissement au régime de Bachar el-Assad, en prévenant qu'elle avait changé ses règles d'engagement militaire après la destruction en plein vol de son avion F-4 Phantom. Cet «acte hostile», qui selon le premier ministre Recep Tayyip Erdogan s'est produit en zone internationale, prouve que le régime syrien est devenu «une menace claire et proche pour la sécurité de la Turquie», qui partage une frontière longue de 900 kilomètres avec son voisin en guerre.

Certes, Ankara reconnaît qu'avant d'être abattu l'avion avait brièvement violé l'espace aérien syrien. Les experts russes affirment quant à eux dans les médias locaux que le F-4 Phantom testait la défense antiaérienne syrienne pour le compte de l'Otan.

Mais la brève incursion de l'appareil et de ses deux pilotes dans le ciel syrien n'aurait jamais dû servir de «prétexte» à ce qu'il s'est passé. Ankara ripostera donc «en temps opportun» et avec «détermination» à l'inc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant